Sixi.be - Soins infirmiers & Informatique - ASBL -  
Sans Titre

Etre infirmier(e) demain – Colloque du 03 mai organisé par l’Amicale des Anciens de Saint-Philippe Jolimont

Le 3 mai dernier, à la ferme du coq, s’est tenu notre premier colloque dont le thème était « Être infirmière demain » avec en sous titre « Responsabilités , Autonomie et Qualité ». Je remercie tous les participants d’avoir apporté leur contribution active à cette journée, vous étiez plus de 160.
Le programme préparé visait à traiter les aspects professionnels sous différents angles en ayant pour objectif l’avenir de la profession infirmière en fonction de ce que nous savons aujourd’hui et de ce que nous pensons pour demain.
Savoir d’où la profession était venue avec le statut obtenu en 1974 avec comme présidente de l’UGIB madame Bernadette Stinghlambert , c’est pourquoi son exposé nous a donné la situation de l’époque et les perspectives qu’elle nous avait préparées avec ses collaborateurs du secteur infirmier. Il faut savoir qu’à cette époque le brillant défenseur des médecins le Dr Wynen a donné la vie dure pour l’obtention de ce statut.
Ensuite, le politique était invité à donner leur position, le dr Addellah Kanfaoui , médecin chef adjoint de l’UDERF , député MR de Bruxelles et madame Catherine Fonck, ancienne ministre de la santé Wallonie / Bruxelles nous ont donné leur vision de l’infirmière de demain.
Ensuite, le philosophe Michel Dupuis nous a prévenu de la nécessité de pondérer nos enthousiasmes professionnels car nous sommes au milieu d’autres professionnels de la santé tout autant avides de reconnaissance et de réelle existence.
Nous avons aussi voulu traiter des nouvelles technologies et de reconnaître leur incidence et importance aujourd’hui et dans l’avenir .
L’harmonisation des barèmes de fonction nous paraissait important à présenter c’est ainsi que Yves Hellendorf nous parlé de l’ IFIC , ce qui a déclenché bien et bien des échanges forts et constructifs. A ce sujet, les associations notamment la fnib ne sont pas prêtes à laisser tomber  le gant en souhaitant apporter des amendements ; sujet à suivre.
Pour terminer, nous avons eu une table ronde composée de directions de département infirmier ayant une spécificité, d’un directeur d’un groupe hospitalier ( Jolimont / Nivelles / Lobbes /Tubize ) , des présidentes de l’ACN et FNIB ainsi que le président du CFAI.
Chaque intervenant de cette table ronde avait choisi un thème qui lui est cher et en accord avec le thème de notre colloque. Nous avons ainsi eu des angles de vue différents et défendus par des personnes aux responsabilités en leur demandant de se tourner vers l’avenir.
Nous n’avons pas encore pu analyser toutes les feuilles d’évaluation mais nous n’hésiterons pas à publier les tendances de ce qui a été exprimé .
Il y aura probablement une suite à cette première expérience et ce en fonction des suggestions émises.

Joseph Bellon
Président de l’association des anciens infirmiers de Jolimont .

Les différents exposés de cette journée

Introduction par BELLON.J

 Matinée

Après-midi

Table ronde