Sixi.be - Soins infirmiers & Informatique - ASBL -  
IMG 1317

Colloque Tic Santé 2016 Formaticsanté Paris

La Cité Internationale Universitaire de Paris a accueilli le colloque organisé par Formaticsanté sur le thème Big Date  pour le jour 1 , thème que nous avions développé selon nos axes en octobre dernier à Namur et sur le thème les MOOCS dont nous souhaitons l’inscrire au programme du 17 mars prochain.

Ce premier jour d’exposés nous a donné de nombreuses informations sur le Big Data dont l’essentiel était consacré au service de la qualité des soins.

Le premier orateur , Gilles Badinet, nous a parlé des Enjeux du Big Data. Cet orateur , premier pésident du conseil National du Numérique, puis « Digital Champion » , il représente le France auprès de la Commission européenne pour les enjeux du numérique. Il est notamment l’auteur de l’Ere numérique, un nouvel âge de l’humanité et son dernier « Big Data, penser l’homme et le monde autrement ».

Il insiste sur les gains de cette innovation en gains d’opportunité pour notre globe et il insiste notamment sur les pays d’Afrique. De 1960 à l’an 2000, la croissance était faible et depuis 2000 les progrès s’aperçoivent de plus en plus.
De 2005 à 2006, il est constaté des progrès liés aux nouvelles technologies par la création de valeurs en déposant pour la Nation des informations très utiles au quotidien. Les transmissions des infos sur la santé sont en première ligne avec en priorité les gestes utiles pour la santé.

Il est important de savoir que de 1975 à 2015, il y a deux milliards de personnes connectées avec cent millierds d’adresses IP , les empreintes digitales sont en nette augmentation, nous sommes face à une accélération des dépôts des informations et ce grâce avec la multitude des objets connectés. Ces augmentation de signaux créent la richesse. C’est ainsi qu’en Epidémiologie, la connaissance des flux d’informations trace des empreintes qui permettent de voir et d’analyser comment les maladies se répandent.

L’importance des DATA, il nous dit qu’en 2010 jusqu’à présent nous avons créé autant de données qu’avant 2010. Avant les données étaient structurées SQL maintenant elles sont NOSQL , les données sont telles qu’elles sont déposées. Il rappelle la règle des 3 V , vélocité, volume et variété. Et tout cela conduit à révéler, prédire et réagir.

Ce qui se passe est une véritable révolution ( la troisième ) qui demande la création d’un nouveau code qui traitera du droit des données et de l’individu et ce comme pour la  première révolution avec le code civil et la révolution industrielle avec les droits sociaux.

Ce mouvement , il est important de le comprendre, de le saisir et de se l’approprier.

D’autres réflexions et informations suivront.

 

J.Bellon

vice président

Patricia Vanlerberghe