Sixi.be - Soins infirmiers & Informatique - ASBL -  
Tendances

Quelles étaient les cinq tendances de l’informatique en 2015 ?

Parler des cinq tendances de l’informatique pour 2015 est intéressant car elle permet de voir si les prédictions se sont vérifiées.

Il serait donc intéressant d’avoir un retour des lecteurs de cet article, avec des commentaires et des éclaircissement de la réalité rencontrée.

http://www.think-progress.com/fr/blog/posts/les-cinq-tendances-de-linformatique-pour-2015/

Un homme averti en vaut deux et, avec la nouvelle année qui vient de commencer, il convient d’examiner les secteurs de croissance qui devraient dominer l’informatique au cours des 12 prochains mois.

1) Objectif : la cybersécurité

L’année 2014 a été médiocre pour le domaine de la sécurité des données. Des attaques médiatisées sur des cibles majeures ont mis à mal la confiance des consommateurs dans la capacité des entreprises à protéger les données, alors que presque toutes les piles logicielles relatives à la sécurité ont subi des vulnérabilités majeures sur l’ensemble des plateformes.

David Gibson, vice-président de Varonis Systems, pense qu’un des principaux objectifs de l’année à venir sera le suivi continu et le durcissement des contrôles d’accès afin d’empêcher une autre année catastrophique en matière de sécurité.

« Avec les contrôles automatiques, les entreprises implémentent et gèrent efficacement un modèle du moindre privilège, vérifient l’accès aux données et identifient les abus et les données obsolètes. Plusieurs normes de sécurité des données mettent maintenant l’accent sur la surveillance, car il s’agit d’une défense concrète.

En 2015, l’informatique sera en mesure de produire un impact en mettant en place des stratégies plus fortes, nécessitant une surveillance continue et des contrôles d’accès plus rigoureux, permettant de limiter les dommages potentiels, de mieux détecter et d’arrêter toute activité indésirable, mais aussi de récupérer plus rapidement et efficacement après des incidents. »

  1. Mobilité = l’informatique partout

Alors que la tendance 2014 était « d’apporter ses appareils personnels » (Bring Your Own Device, BYOD), une étude montre que l’année 2015 se traduira par le remplacement des appareils mobiles discrets par le concept de l’informatique diffuse. « Les téléphones et les dispositifs portables font désormais partie d’un environnement informatique étendu qui inclut dans l’espace public et professionnel des éléments tels que l’électronique de grande consommation et les écrans connectés, » a expliqué le vice-président et membre de Gartner David Cearly dans un rapport récent.

« C’est de plus en plus l’environnement général qui devra s’adapter aux exigences de l’utilisateur mobile, et cela continuera à créer des défis significatifs en matière de gestion pour les organisations informatiques, car elles perdront le contrôle des périphériques terminaux des utilisateurs. » Pour Gartner, la vision de « l’informatique partout » exigera une compréhension plus large des besoins des utilisateurs mobiles dans différents contextes et environnements, par rapport à l’objectif 2014 sur les périphériques seuls.

Guidez votre entreprise vers le futur mobile. Découvrez les astuces des meilleures pratiques en matière de développement d’une stratégie de mobilité.

 

 

  1. Adoption accrue de l’open source

Une étude récente, menée par le Ponemon Institute et le spécialiste des communications dans le Cloud Zimbra, montre l’augmentation de l’adoption des logiciels conçus à l’aide de la méthodologie d’open source pour tout ce qui va des applications de bureau axées utilisateur à l’infrastructure d’entreprise critique.

« L’étude soutient une tendance qui se note dans notre propre entreprise : l’open source offre nettement plus d’avantages que les économies de coûts à elles seules, » a expliqué le directeur technique de Zimbra, Rob Howard, à propos des constatations de son entreprise. « L’open source garantit la qualité et le contrôle, elle permet à l’informatique d’avoir un impact sur autre chose que les simples résultats. »

« L’une des constatations les plus intéressantes de l’étude a été l’adoption lente des logiciels de collaboration et de messagerie open source, malgré une confiance majeure dans les logiciels open source, » ajoute le Dr. Larry Ponemon, fondateur et président du Ponemon Institute. « Au vu du sentiment largement négatif et du fait que la majorité des déploiements concerne des solutions propriétaires, je m’attends plutôt à voir un intérêt accru pour de nouvelles solutions reposant sur une open source commerciale. »

  1. Solutions de Cloud ciblées

Le Cloud Computing devrait être une tendance soutenue en 2015, les experts pensant à l’unanimité que la distinction entre l’infrastructure de Cloud « public » et « privé » est en voie de disparition. Dans un rapport récent, le géant des communications Verizon a laissé entendre que l’année 2015 enregistrera un intérêt croissant pour le développement de solutions de Cloud afin de résoudre un besoin métier spécifique, abstraction faite de la configuration réelle de la technologie.

Un cabinet d’analyse basé à Londres, Ovum, a prévenu d’une augmentation des volumes de désinvestissements pour la plateforme en tant que service (PaaS), suggérant que la tendance actuelle des dépenses croissantes sur l’infrastructure en tant que service (IaaS) pourrait être renversée au cours de l’année à venir.

Toutefois, les experts s’accordent sans aucun doute sur une chose : le Cloud Computing n’est pas prêt de disparaître, même avec la hausse des désinvestissements.

  1. Tout est connecté

Une tendance qui devrait continuer à produire un impact entre cette année et l’année prochaine est la croissance explosive de ce qu’on appelle l’Internet des objets (IoT), souvent grâce à l’intérêt accru de grands noms de l’industrie de la technologie.

Terme global englobant tout ce qui va des gadgets fabriqués main, basés sur des plateformes telles qu’Arduino et Raspberry Pi, aux aventures commerciales telles que Nest Learning Thermostat, l’IoT devrait être un secteur de croissance particulier l’année prochaine. L’étude deGartner indique quatre « modèles d’utilisation » pour cette croissance, et chacun d’entre eux peut cibler la rentabilité en 2015 : gestion, monétisation, opération et extension.

« L’Internet des objets est l’un des accélérateurs de l’innovation les plus importants pour la croissance et le développement de la valeur basée sur l’informatique dans l’ère de la ‘3e plateforme’, » a déclaré le premier vice-président et analyste en chef d’IDC, Frank Gens, dans un rapport sur le sujet. « L’invention ‘d’objets’ connectés de plus en plus intelligents guidera le développement de milliers de nouvelles solutions de 3e plateforme. »

Dans l’ensemble, il est probablement juste de dire que notre liste des cinq tendances de l’informatique pour 2015 ne contient aucune grande surprise. Cependant, ce qui est clair, c’est que chacune de ces tendances devrait avoir des implications de grande envergure dans le secteur de l’informatique, tant au niveau opérationnel qu’au niveau infrastructure.

Pour en savoir plus sur les tendances technologiques qui devraient avoir un impact sur l’informatique et le monde de l’entreprise en 2015, téléchargez notre livre électronique gratuit.

Joseph Bellon vice président de SIXI